37e Congrès du Parti communiste français // Proposition de base commune

L’ambition communiste
pour un Front de gauche populaire et citoyen

coeur-humain-d-abord


Près d’un mois après notre congrès, les conditions dans lesquelles nous allons préparer les élections de l’an prochain sont toujours aussi floues. L’initiative que nous avions prise en proposant une base commune de discussion alternative a certes eu comme résultat très positif, en mettant l’accent sur la droitisation du PS, d’exclure toute « primaire » avec Hollande ou équivalent.

Le choix annoncé par J.C. Cambadelis a d’ailleurs confirmé que c’était bien à cela que nous aurait conduit la première rédaction du projet proposé par la direction de notre Parti. Mais faute d’avoir adopté un orientation claire, les communistes sont encore dans un flou complet sur l’essentiel, c’est à dire sur la nature du rassemblement politique auquel nous voulons travailler pour les échéances de 2017 et au delà. Malgré quelques « coups de chapeau » formels au Front de gauche, la question de savoir concrètement comment nous entendons poursuivre cette démarche, et quelles relations nous voulons avoir avec les forces qui le composent (notamment le Parti de gauche et Jean-Luc Mélenchon) est sans réponse. Nous affirmons par ailleurs désigner nos candidats aux législatives dès maintenant, mais sans savoir dans quelle stratégie, en alliance avec qui, ni sur quel programme.

Dans les faits, tout est renvoyé à plus tard : stratégie, programme, votation citoyenne sur un « pacte d’engagements communs sans qu’aucun partenaire n’ait déclaré ne serait-ce que son intérêt pour cette démarche, hypothèses de candidatures pour la présidentielle, etc.. En l’état, tout se passe comme si nous pourrions nous engager seuls dans la bataille politique de 2017, et en tirant un trait définitif sur le Front de gauche lui-même. A nos yeux, la mise en œuvre d’une telle feuille de route ne pourrait déboucher que sur une catastrophe politique, y compris pour notre Parti qui en sortirait très profondément divisé.

Un certain nombre d’entre vous nous demandent quelles nouvelles initiatives nous proposons de prendre. Mais comme vous le savez, si nous avons mis en œuvre les dispositions qui permettent, à l’occasion d’un congrès, de proposer un texte et une liste alternatifs, nous organiser en dehors d’une telle circonstance reviendrait à violer nos statuts qui interdisent les tendances. La réalité montre qu’il y aurait beaucoup de progrès à faire pour une réelle démocratisation de notre fonctionnement. Mais nous ne pensons pas que créer de fait une tendance serait une solution. En revanche, nous pensons que permettre aux signataires « d’ambition communiste » et à tous ceux qui le souhaitent de s’exprimer et de partager leurs analyses et leurs propositions dans la période qui vient ne pourra qu’être utile à la réflexion collective. C’est pourquoi nous avons décidé de maintenir le site « ambition-communiste.fr, et d’y mettre à la disposition de toutes et tous les contributions que vous voudrez y adresser. Et nous restons évidemment très attentifs à toutes vos suggestions.
Très bon été!

Base commune alternative – 37e congrès du PCF